22 septembre 2006

Suites de galères

On dit souvent "jamais deux sans trois", mais arrivé à mon stade, je crois que la devise ne s'applique plus. J'ai dépassé les quotas. Donc en ce moment, grosse période de galères et de déprimes. Il faut se dire que rien n'est jamais perdu. Que tout échec est un apprentissage de la vie; que le ciel ne pourra que s'éclaircir. Il faut bien se dire ça sinon on frôle la dépression. Tout ça pour vous dire qu'en ce moment j'ai pas vraiment envie de cuisiner, ni de sortir, ni de faire la fête.
Posté par Nathanou à 13:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]